MISE EN BEAUTE

Parce qu'ensemble nous sommes plus fortes, cette rubrique a été créée en collaboration avec Sandra qui est venue à moi spontanément avec sa faîcheur de vivre "la boule à Z" ! Grâce au forum, Cécile s'est jointe à cette belle collaboration et je les remercie toutes les deux infiniment pour cet écrit qui je suis sûr vous comblera de réponses concrètes pour mieux vivre au quotidien votre différence... Bonne lecture !

Elodie Nommé-Boisard

"DE L'ILLUSION A L'ACCEPTATION DE SA DIFFÉRENCE...

UN CHEMINEMENT IMPORTANT, POUR UNE SOLUTION BIEN-ETRE... SANS CHEVEUX"

Conseils et astuces beauté de Sandra! avec l'aide de Cécile.

EXEMPLE DE TATOUAGE EPHEMERES

I) Pas encore prête pour une boule à Z... Quels subterfuges utiliser?

15 septembre 2015

Vous n'êtes pas pas encore prête à passer à la boule à Z ? Il faut savoir que c'est un long processus, et que le recours à une prothèse capillaire, peut vous aider, à passer le cap.

- Perruques: Classiques, perruques collées (lace wig, lace front wig)

 

Le plus connu est la perruque, mais là beaucoup de choix s'offrent à vous, à des prix du simple au double.

 

Que vous souhaitiez "cacher" votre problème de cheveux ou que vous utilisiez les perruques pour changer d'allure, la perruque peut vous correspondre.

 

Il y a des perruques qui se "posent" sur la tête ou des perruques qui se collent: pour ma part, j'ai les deux, et je m'en sers quand je veux changer de style: courte ou longue, collée ou non. Mes perruques "classiques", je les prends dans un magasin afro, entre 25 et 40€, pour des perruques que je garde plusieurs années, puisque j'alterne souvent et que je ne les utilise pas tous les jours (être boule à Z est tellement plus agréable au niveau des sensations!).

 

N.B. Elodie

"Belle même sans cheveux"

 

Pour avoir essayé les perruques en institut spécialisé et dans des boutiques afros, je confirme que les prix sont bien différents mais sur la durée, la qualité varie aussi beaucoup...

C'est pour cela qu'à en mettre tous les jours, j'ai favorisé les instituts puis, lorsque j'ai choisi de m'acceptée chauve, je suis tombée par hasard sur une boutique afro où j'y ai trouvé mon bonheur pour bien moins cher... Au final, je suis repartie avec 2 perruques différentes que j'alternais en hiver...

 

Mon entourage sait que je suis boule à Z...donc je n'ai aucun problème pour changer complètement de style quand bon me semble!

 

Petit conseil perso: rapprochez vous donc des réseaux afro: les prix ne sont pas les mêmes tout simplement parce que la perruque, collée ou non, est d'une utilisation quotidienne pour ces jolies femmes qui changent de tête toutes les semaines! Aucunement liée à la maladie, le postiche fait partie de leur attirail beauté! la perte de cheveux et l'utilisation de postiche n'est absolument pas tabou! Vous le ressentirez immédiatement! La culture influe énormément sur la perception que l'on a de l'utilisation de postiche...et les africains sont plutôt aidant pour s'accepter!

 

Et cela évite des prix exorbitants d'instituts "pour blancs" qui eux travaillent sur un produit en lien avec une maladie et donc surfent sur le "besoin" de leurs clientes.

 

Tapez lace front wig, lace wig ou G.lace sur votre moteur de recherche, et regardez comment se posent ces perruques invisibles, d'une haute qualité.

 

Attention au prix, perso, la mienne m'a coûté 400€, en cheveux naturels, effet réaliste garanti, piscine et fer à cheveux possible!

Certaines se collent, d'autres peuvent se porter collées ou non. La colle se pose soit sur le devant (front et tempes, devant, soit tout le tour du crâne).

L'ambiance afro dans le "show room privé" lors de la pose était simple et à mille lieux "d'une connotation de maladie". C'était chez Carine, "Soyez sublime", à Paris. Expérience intéressante.

 

Il est à noter qu'un remboursement par la sécurité sociale peut être fait, quand l'achat d'une perruque résulte d'une maladie. Rapprochez vous alors de votre dermato ou médecin qui fera une demande "d'entente préalable" à la sec soc, et permettra ainsi le remboursement d'un certain montant. Voyez aussi auprès de votre mutuelle.

 

- Rajouts ou extension de cheveux :

 

Là encore, il s'agit de "combler" de "rajouter" épaisseur ou longueur ou les deux à sa propre chevelure.

Nombreux types de rajouts: à clips, kératine, à froid...

Cela peut être une solution quand la perte de cheveux est limitée.

 

Les prix varient là aussi en fonction du lieu: institut ou coiffeur.

 

Perso, je n'ai jamais utilisé cette technique, car j'ai vite eu recours aux technique afro bien moins cher.

 

De nombreux sites existent, et expliquent comment cela de passe.

 

- Tresses et tissages afro :

 

J'ai eu beaucoup recours à ces techniques, d'une part, parce que l'ambiance afro sans tabou sur les questions de cheveux, permet de se sentir à l'aise, d'autre part pour les prix.

 

Comptez environ une centaine d'euros (pose + mèches de cheveux incluses que vous achetez vous même).

 

Le tissage, c'est d'abord faire des tresses "collées" le long de votre crâne, pour ensuite y coudre des "rideau de cheveux" en fonction de la coupe que vous souhaitez.

 

Les tresses, c'est faire des tresses avec vos cheveux, mais en y ajoutant des mèches. Ces tresses sont soient faites jusqu'au bout de la mèche, soit elles s'arrêtent avant la fin de la mèche: à mi longueur par exemple ou en fixé-lâché: à peine la tresse commencée, elle est stoppée pour laisser un maximum de longueur de mèche "libre".

 

Tant que j'avais assez de cheveux, j'ai eu recours à cette technique, un peu en tissage, puis ensuite surtout en tresses, j'ai passé un concours de cadre A de la fonction publique en "fixé-lâché" qui se rapproche le plus d'une coupe "normale" pour une "blanche".... Fallait avoir l'air sérieuse! Le soir en rentrant, j'ai tout enlevé...et j'ai eu mon concours!

 

Toute couleur, longueur, et texture sont disponibles (raide, ondulés, frisés).

 

Inconvénients:

 

À la pose, c'est long (une journée ou moins quand on a peu de cheveux), et relativement douloureux (ça tire!). Évidemment que ce n'est pas terrible pour les cheveux qui sont tirés et étouffés dans les tresses. Personnellement cela ne m'a pas dérangée puisque de fait, je ne pouvais plus rester sans rajout tellement je n'avais plus assez de cheveux.

 

- Compléments capillaires et implants capillaires (par Cécile)

 

          Compléments capillaires :

 

Cette solution est à adopter en cas de perte de cheveux localisée sur le dessus du crâne.  Pour la simple et bonne raison qu'il est fixé sur vos propres cheveux soit par des clips, soit crocheté, et oui, avec du fil et un crochet. Donc pour un rendu naturel, il est nécessaire d'avoir une masse suffisante de cheveux sur le pourtour du crâne.

L'option"crocheté" est la meilleure, â mon avis, car il ne se retire pas la nuit. Vous restez donc avec vos cheveux 24 h/24.

 

La première démarche et de se rapprocher d'un institut spécialisé, où des professionnels pourront vous conseiller sur la couleur, la texture, la longueur...

 

TOUT EST POSSIBLE !!! Mais bien sûr moyennant finance, il faut compter entre 650 et 1400 euros (un supplément est demande pour la longueur). Il s'agit de vrais cheveux, heureusement, à ce prix là...

 

Je déconseille le 1er prix pour la raison suivante, vous n'avez que le choix de la couleur sur un échéancier, alors que pour un complément sur mesure tout est pris en compte : les mesures de votre tête,  la couleur et la texture de vos cheveux existants. Alors pour un résultat le plus naturel possible, il faut y mettre le prix !

 

Un entretien mensuel en institut est nécessaire (sauf pour les compléments à clips). Le prix peut varier entre 30 et 80 euros. Un supplément est demande si nécessité  d'une autre prestation sur vos propres cheveux (couleur...).

 

Lors de l'entretien, le complément est retiré et traité en laboratoire. Pendant ce temps, on chouchoute vos cheveux (massage, soins...). Puis bien sûr, repose du complément. Et vous sortez toute belle de l'institut avec plein de cheveux. Bref une vrai star !

Vu comme ça,  on peut penser que c est la solution idéale...

 

Mais il faut quand même souligner plusieurs petits désagréments qui, ne sont pas négligeable et doivent être pris en compte :

 

- l'aspect financier : prix du complément, de l entretien et des produits pour le lavage et le coiffage à la maison (en ce qui me concerne, j en ai en tout pour 160 euros par mois),

 

- vos propres cheveux subissent, à mon avis et j'ai pu le constater, des dommages (tractions aux endroits où est fixé le complément). D'ailleurs suite à l'entretien, l'endroit de la fixation est douloureux pendant quelques jours. Mais bon comme on dit il faut souffrir pour être belle !

 

- un complément reste fragile, il faut en prendre soin, éviter piscine, mer pour lui assurer une longue vie (durée de vie entre 1 ans 1/2 et 2 ans).

De toute façon, mettre la tête en public sous l'eau me parait difficile si l'on veut garder son secret bien caché...

 

- le lavage et le coiffage à la maison sont délicats et il faut une certaine habileté pour obtenir un résultat naturel,

 

- un complément trop vieux perds ses cheveux. Et oui... toujours le même problème qui ressurgit même avec vos faux cheveux.

 

En bref, vous avez des cheveux certes mais ce sont toujours pas les vôtres même si ça reste quasiment invisible à première vue (sauf cheveux mouillés), au touché ça se sent. Et malgré tout le pb subsiste même s'il est plus ou moins caché.

 

           La chirurgie esthétique : les implants capillaires :

 

D'après mon expérience, je peux vous dire qu'à part alléger votre porte monnaie d'une somme conséquente (2500 euros il y a 10 ans),  je n'ai pas vu d autres effets.

L'intervention dure 1/2 journée, il s'agit d une anesthésie locale. Une partie de votre cuir chevelu à l'arrière de votre crâne est prélevé afin d'implanter les cheveux qu'il comporte sur le dessus de votre tête.

 

Résultats:

 

- oedème facial pendant 15 j : si vous voulez ressembler à un boxeur, c est idéal...

- les cheveux implantés ce jour là n'ont fait qu'un bref séjour sur ma tête, ils sont aussi tombés.

 

Pour ma part, je pense que quand vos cheveux ont décidé de vous abandonner, ils le font, un point c est tout !!!

 

Alors? Après toutes ces explications, et expérience... Je pense qu'on arrive toute à la même conclusion: il n'y a pas de solution magique à ce jour... Ou ça se saurait! Tous ces subterfuges sont contraignants, pourquoi donc nous infliger tout ça? Sommes nous pour autant bien dans notre corps et notre tête? Sûrement oui... Et je peux le dire... Tant que l'illusion dure... Mais à quel prix?

 

Peut être qu'accepter notre "sort" et en tirer le meilleur tout de même pourrait être LA solution? L'idée commence à germer dans notre tête...et le cheminement commence....

II) Vous êtes prête à passer à la boule à Z???

IDÉES DE CHAPEAU

Pour vous aussi mesdames !

Sandra